Service clients
0
Fermer

    MIPS

    MIPS



    La réduction des forces de rotation lors d'un impact est un aspect sur lequel nous nous sommes concentrés depuis le tout début, en créant des casques à faible volume avec une surface lisse qui est plus susceptible de glisser sur le sol lors d'un impact. En 2011, nous avons fait un grand pas en avant en étant l'une des toutes premières marques de casques à s'associer à MIPS. Nous travaillons en étroite collaboration avec eux depuis lors, et nous nous efforçons continuellement d'améliorer les performances grâce à la technologie supérieure de MIPS. Aujourd'hui, la technologie de protection du cerveau MIPS est mise en œuvre de manière standard ou en option dans toute notre gamme de casques de vélo, de ski et de snowboard.

    VOICI COMMENT FONCTIONNE MIPS

    Dans un casque doté du système de protection du cerveau MIPS (BPS), la coque et la doublure sont séparées par une couche à faible frottement. Lorsqu'un casque équipé du système de protection du cerveau MIPS est soumis à un impact angulaire, la couche à faible friction permet au casque de glisser par rapport à la tête. Le système MIPS BPS est conçu pour ajouter une protection aux casques contre le mouvement de rotation. Le mouvement de rotation est une combinaison d'énergie de rotation (vitesse angulaire) et de forces de rotation (provenant de l'accélération angulaire) qui affectent le cerveau et augmentent le risque de lésions cérébrales mineures et graves. Il a été scientifiquement prouvé que le système MIPS BPS réduit le mouvement de rotation lorsqu'il est intégré à un casque en absorbant et en redirigeant les énergies et les forces de rotation transférées au cerveau.

    Le système MIPS fonctionne en installant une couche fine (0,5-0,7 mm), ventilée, découpée sur mesure et à faible frottement à l'intérieur de la doublure du casque. Cette couche est maintenue en place par un assemblage d'ancrages composites qui fléchissent dans toutes les directions. Ces ancrages maintiennent la couche en place, autour de la tête, mais permettent un léger mouvement en réponse à un impact angulaire. Le faible mouvement du MIPS (10 à 15 mm) par rapport au casque au moment de l'impact (3 à 10 millisecondes) permet à la tête de continuer dans la direction dans laquelle elle se déplaçait initialement. Cela signifie qu'une partie des forces de rotation et des énergies qui agissent sur la tête au moment de l'impact sont redirigées et réparties grâce à la grande couche à faible frottement, au lieu d'être transférées au cerveau. Grâce à sa finesse, sa légèreté et son intégration dans la ventilation existante du casque, il est rarement remarqué par le porteur, même pendant de longues périodes d'utilisation.

     

             

     

     MIPS EST BASÉ SUR LA RÉALITÉ

    Le système MIPS est conçu pour répondre à ce qui se passe lorsque vous tombez. Dans des conditions réelles, lorsque vous tombez, votre tête heurte généralement le sol à un angle, ce qui la fait tourner sur elle-même et peut entraîner des tensions dans le cerveau. Les statistiques sur les accidents le confirment. Cependant, dans les tests de casque standard, le casque tombe verticalement sur une surface d'impact plane. Ce test est utile pour mesurer des impacts verticaux précis, mais bien inférieur pour mesurer le scénario plus réaliste d'un impact oblique.

    MIPS EST SCIENTIFIQUEMENT TESTÉ ET PROUVÉ

    MIPS a évolué grâce à des études et des tests effectués en Suède depuis 1996 par certains des meilleurs chercheurs au monde en biomécanique et en neurosciences à l'Institut royal de technologie KTH et à l'Institut Karolinska en Suède. Les deux universités ont créé un département commun appelé Neuronics. Le MIPS est né d'un projet de recherche de Neuronics qui a également permis de développer un banc d'essai de casque pour les impacts obliques. Une tête de mannequin Hybrid III, spécialement conçue pour mesurer la cinématique linéaire et rotative complexe qui se produit dans la tête lors d'un impact, est fixée dans un casque, qui est placé sur un cadre. Le cadre est fixé à deux piliers et se déplace avec un minimum de friction dans une direction verticale. Le casque frappe une enclume d'impact à 45 degrés. À l'intérieur de la tête du mannequin se trouve un système de neuf accéléromètres montés.

    Grâce à cette méthode, il est possible de mesurer les accélérations linéaires dans toutes les directions et les accélérations rotatives autour de tous les axes. Des casques de moto intégraux, ainsi que d'autres casques de sport, ont été testés dans ce type de banc d'essai angulaire. En plus du test d'impact angulaire, MIPS a accès à un modèle informatique avancé d'éléments finis de la tête et du cou qui peut être utilisé pour prédire les blessures dans les simulations d'impact. Ce modèle informatique a été mis au point à l'Institut royal de technologie et les travaux se poursuivent pour perfectionner le modèle, qui est utilisé pour tester et optimiser les propriétés protectrices des casques avec MIPS.

     

     

     

     

    Veuillez accepter les cookies afin de rendre ce site plus fonctionnel. D'accord? OuiNonEn savoir plus sur les témoins (cookies) »
    ← Retour à l'interface d'administration    EN RAISON D'UN DÉMÉNAGEMENT DE L'ENTREPÔT, TOUTES LES COMMANDES SERONT ENVOYÉES LE 9 AOÛT. . Cacher